Aller à…
RSS Feed

Le chant des fées


Nouveau spectacle « le chant des fées « dans spectacles adultes spectacle de contes

Contes traditionnels issu du recueil le chant des fées de Sylvie Folmer (Terre de brume)

Quand Dame Vinaigre sort de sa bouteille pour roter aigre, une jeune fée novice est là qui l’attend pour lui redonner espoir. 

Mais avec Dame vinaigre, de l’espoir au burn-out il n’y a qu’un pas! Qui sortira vainqueur ? Les fées nous disent de ne pas renoncer à nos rêves. 

Trésors d’audace et de sagesse elles nous soutiennent depuis la lisière du monde et font taire ceux qui nous disent de ne pas rêver! 

Note d’intention

Ce projet est né d’une envie de rassembler autour de moi des voix lumineuses pour célébrer la vie, la femme, la musique, la Bretagne. N’est-ce pas dans les contes « de fées », dans le murmure du vent turbulent, dans les pierres captives que surgissent les scènes d’enchantement qui font que nous ne renonçons pas à nos rêves.

Les contes sont issus du recueil de Sylvie Folmer «  Le chant des fées » aux éditions « Terre de Brume « L’écriture du spectacle sera tissée par trois femme Odile Burley conteuse, Sylvie Folmer conteuse et écrivaine et Joelle Latissière choix des chansons et écriture des liens entre les contes

Sylvie Folmer

Née en Bretagne, Sylvie Folmer est conteuse, auteur et bibliothécaire.

Passionnée par les contes et les légendes du monde entier, elle a suivi des études de Lettres et de sociologie.

Elle a travaillé auprès de poètes, conteurs et écrivains, avant de voyager pour collecter des histoires merveilleuses comme des récits de vie.

Elle vit désormais à Bordeaux. merveilleuses comme des récits de vie. Elle vit désormais à Bordeaux.

Formée à l’Atelier de la Parole de Henri Gougaud, elle a publié en 2010 un recueil de plus de 70 contes et légendes, « Les Loups », paru chez Albin Michel. Cet ouvrage a reçu le prix Ardua (Universités d’Aquitaine) de la Ville de Bordeaux en 2011 dans la catégorie Contes. Il a été traduit la même année et s’est vendu à l’étranger dans de nombreux pays francophones.

Son deuxième livre, « Le Chant des Fées », continue d’explorer ce fabuleux patrimoine universel de l’humanité que constituent les contes, visant à faire transparaître ce qu’il y a de plus intemporel dans ces histoires anciennes et pourtant chaque fois nouvelles.

« Pour moi, les fées, c’est une vieille histoire. Je suis née en Bretagne, dans un village, et j’ai toujours baigné dans cet univers où la parole était partagée, comme quelque chose d’essentiel. » Le personnage de la fée l’a attirée pour sa force symbolique : « J’avais envie d’explorer les facettes différentes qu’elles offrent.

Ce sont des femmes puissantes : fées marraines, fées bienveillantes dont les cadeaux – qui peuvent aussi se révéler des épreuves – aident à grandir. Fées amantes, venues de l’imaginaire médiéval. Esprits de la nature, et c’est certainement leur aspect le plus moderne, elles invitent à lire le monde, décrypter les signes rencontrés sur notre chemin. Elles nous montrent une façon intelligente d’être en vie, d’être présent à ce qui nous entoure. L’homme, dans ces récits anciens, n’est pas plus important que branche, caillou ou feuille. Ce qui importe : être à l’écoute de ce qu’il y a de plus petit, de plus fragile dans notre environnement. Retrouver un état d’enfance, comme dans la pensée chamanique, entrer en relation avec le monde et agir sur lui. »

« La plume de Sylvie Folmer est réellement féerique. En effet, son écriture est à la fois légère, riche et imagée. Le lecteur est aisément transporté dans des univers variés. Le talent de conteuse de l’auteur nous emporte dans différentes contrées et la lecture du « Chant des fées » s’apparente à un magnifique voyage. »

Athina, l’Etrange Librarium