Aller à…
RSS Feed

Les Artistes associés à la Compagnie

odileOdile Burley

voit le jour en Bretagne parmi les vents turbulents et les landes mystérieuses.

Elle commence le théâtre à l’âge de 15 ans au Conservatoire de Région de Rennes avec Guy Parigot et Robert Angebaud, et participe, en 1984, à lacréation du Théâtre de l’Embarcadère. Elle joue dans La casa Nova mise en scène Robert Angebaud au Théâtre de la Parcheminerie, puis dans L’homme aux semelles de vent de Michel Le Bris, mise en scène Pierre Spadoni au Festival des Tombées de la nuit.

En 1986 elle part à Paris et continue de se former au Studio 34 auprès de Claude Mathieu.

Elle poursuit sa carrière de comédienne avec Crime et Châtiments au Théâtre de Boulogne Billancourt puis avec Bernard Loti au Théâtre de l’Instant où elle jouera dans deux pièces de Molière au Théâtre de la Parcheminerie, au Théâtre National de Bretagne puis au Quartz, à Brest. Elle joue avec Eric Vigner dans La Maison d’Os, Le jeune homme, Brancusi contre Etats-Unis à Avignon puis au Centre Dramatique de Lorient.

Puis ses interrogations artistiques l’amènent à travailler deux années sur le clown avec Dominique Chevalier. Un spectacle se crée : Encore heureux.

À partir du clown où elle découvre avec bonheur la relation directe avec le public, son chemin artistique l’amène au conte, « l’art de la relation par excellence ».

Avec le conteur Hamadi, puis Claudine Aerts et enfin Henri Gougaud, Odile se forme et découvre le vaste océan des contes et de ses versions, s’initiant bientôt à l’écriture de ses propres versions, à partir de contes traditionnels.

J’ai raconté : Au festival Coqueliconte, Bruxelles ça conte, Rumeurs Urbaines, Paroles en festival, festival en Ardèche, Les oreilles ont la Parole, Festival « Premier Pas » à la Cartoucherie de Vincennes,  au Jardin Comédien à Lieusaint, au Polaris à Corbas, à la Maison du Conte de Bruxelles, Au jardin de ma Soeur à Bruxelles, à L’Aktéon théâtre, au Mandapa à Paris ainsi que dans des médiathèques : Briis sous forge, Thorigny, Décines, Vaulx-en-Vélin, Espace Jemmapes à Paris, Longpont sur Orge, Nemours, Montereau….

 

Ariane Bégoin

fait toute sa scolarité dans une école bilingue où elle découvre le théâtre, grâce à l’anglais, dès l’âge de 11 ans.

Après une licence d’anglais et une maîtrise de lettres modernes option arts du spectacle à Paris X où elle reçoit entre autres l’enseignement de Jean-Michel Déprats sur Shakespeare, elle se forme comme comédienne à l’École Claude Mathieu dont elle sort en 1997.

En 1999 elle traduit La Tragédie de Macbeth de Shakespeare pour Alexandre Zloto et sa troupe le TAFThéâtre, puis c’est pour Hélène Cinque qu’elle traduit et adapte Peines d’Amour Perdues et Cymbeline, toutes deux publiées chez ALNA à l’occasion de la reprise de la seconde en 2012. Puis c’est au tour de La Tempête qu’elle traduit et co-adapte pour une création de Ned Grujic et Rafael Bianciotto.

Lorsqu’en 2013 Odile Burley lui fait part de son désir d’écriture et qu’elle la sollicite pour la mise en scène du spectacle, Ariane Bégoin se propose de traduire tous les extraits des pièces de Shakespeare qu’elle souhaitera voir figurer dans sa pièce, Archibald, le Fou de Shakespeare.

Côté mise en scène, Ariane commence dès l’école Claude Mathieu avec une adaptation de L’Écume des Jours de Boris Vian en 1997, et dès l’université où elle dirige ses camarades dans une pièce qu’elle écrit lors d’un atelier avec Serge Kribus, Prométhée-moi la vie ou appelez-moi Pedro !

En 1998 elle monte La Nuit juste avant les forêts de Bernard Marie Koltès pour l’inauguration du Théâtre BMK de l’université Paris X Nanterre et met en scène la Double Inconstance de Marivaux qui sera joué par la compagnie AFTP en France et en Angleterre en 1999.

Ensuite elle se consacrera à son métier de comédienne et, dès 2008, de pédagogue à l’École Claude Mathieu, avant de revenir aujourd’hui à la mise en scène avec Archibald, le Fou de Shakespeare.

 

Elisabeth URLIC

débute ses études de violoncelle à l’âge de 7 ans au CNR de Lyon. Elle poursuit ses études musicales au CNR d’Aubervilliers où elle obtient un 1er prix en 1992. Puis se perfectionne au conservatoire Supérieur de Genève.
Elle débute son parcours professionnel en jouant dans divers orchestres classiques comme l’orchestre romantique européen, l’orchestre de chambre de France, l’orchestre Sinfonietta de Paris, l’orchestre de chambre du Marais (avec lequel elle enregistre un disque ), l’académie Saint-Louis-en-l’Isle… puis parallèlement se tourne vers d’autres styles comme la musique du monde, elle enregistre des CD, participe à des concerts avec entre autre LOULOU DJINE, OLYA ,mais aussi la variété ou des musiques de film.

Très intéressée par le mélange entre le théâtre et la musique elle accompagne musicalement deux pièces de théâtres et crée et interprète avec la Compagnie du Chameau des spectacles pour enfant : Les Contes Tsiganes et Histoires de Sorcières.

 

Christine Andrien

Outre son travail de création…

Co-fondatrice de l’association « La Maison de la Parole-Charleroi-Province de Hainaut » et du Festival « Paroles des villes », premier festival itinérant de contes en milieu urbain dans la Province de Hainaut.

Elle est une des chevilles ouvrières de « La Maison du Conte de Bruxelles – Centre belge des littératures orales » 2001-2009

Elle s’est occupée de 1999 à 2005 de la rédaction de « L’Autre Parole » revue consacrée aux littératures orales et aux cultures populaires

 

Elle a été secrétaire de la Fédération de Conteurs professionnels en Belgique à sa création en 2004 jusqu’en janvier 2006.

Responsable de l’Ecole du Conte depuis 2008.

Depuis décembre 2009 co-directrice de la Maison du Conte de Bruxelles.

Elle se spécialise dans la formation et plus particulièrement l’écriture scénique. Elles raconte dans de très nombreux festivals de contes.

 

Lily Lambrelli

Elle vient de la mer Egée. Elle appartient au mouvement du renouveau du conte en Grèce, qui s’inscrit dans la tradition ancestrale des rhapsodes et des aèdes. Elle a travaillé longtemps avec Henri Gougaud et a profité de l’enseignement d’Hamadi, Claudine Aerts, Michel Hindenoch et tant d’autres. Passionné par la symbolique des contes qu’elle a découverte grâce à Hamadi, elle a participé aux séminaires de Nicole Belmont et anime régulièrement des ateliers à Athènes. Elle conte en français et en grec, en utilisant pour le jeune public la gestuelle de la langue des signes.

Ombline de Benque

est marionnettiste et plasticienne.

Formée aux arts plastiques à l’école ATEP de Paris, c’est en passant son diplôme sur le thème « la marionnette et son double » qu’elle rapproche ses visions des arts plastiques et de la marionnette. Alain Recoing l’accueille au Théâtre aux Mains Nues pour suivre une formation d’acteur marionnettiste.

Sa rencontre avec Philippe Genty à l’ESNAM est décisive dans sa recherche sur le théâtre visuel.

Depuis 2001, avec la Cie Stratégies du Poisson, elle explore différentes formes d’écriture scénique, créations, installations, performances…

Ses spectacles sont programmés entre autres à Avignon (Theâtre de Monclar), au Festival de Charleville Mézière, à l’Agora (scène d’Evry), au Festival Lutke en Slovénie, à Dives sur Mer, avec le théâtre de la Marionnette à Paris…

En 2006 et 2007, elle est lauréate des « Pépinières Européenne pour Jeunes Artistes » sur un projet de mise en scène en Roumanie à Sibiu.

Aujourd’hui elle confronte et échange son travail avec la danseuse Katia Petrowick au sein de la Cie L’Embellie Musculaire ainsi qu’avec Anne Morier au sein de la Cie La Cavalière Bleue.

Aude Maury

Aude Maury-Renard    Metteur en scène- Comédienne – clown de théâtre

Elle est l’auteur et l’interprète de trois créations de spectacles très jeune public :

-Toi et Moi –Le grand conciliabule- Ça sonne !-

Directrice artistique de l’association de-ci, de-là qu’elle fonde en 2003.

Anime des stages de clown pour adultes avec différentes associations.

Travail avec d’autres artistes pour les aider dans la création de leurs spectacles

Aujourd’hui : Projets de création en direction du très jeune public en cours au sein de

Octobre 2016- Mise en scène du spectacle- Pendant que la belle dormait.

Interprétation : Odile Burley compagnie l’étoffe des rêves

Février 2015- Mise en scène du spectacle- À table ! Interprétation Françoise Grolet

Juin 2014- Mise en scène du spectacle Voix-Là- Interprétation Agnès Chaumié

Octobre 2013- Mise en scène du spectacle- Il pleut des coquelicots- interprétation et

écriture Aurélie Loiseau dans le cadre du Festival Rumeurs Urbaines-

Résidence Espace 89 Villeneuve la Garenne.

Découvre le clown aux côtés de Rosine Rochette, (troupe d’Ariane Mnouchkine) et lors de nombreux stages travaille de corps et du texte auprès de Mamadou Dioume (troupe de Peter Brook).Un séjour d’un an au théâtre du Ranelagh me plonge dans le monde des clowns aux côtés de Madona Bouglione en tant qu’assistante, dans ce même théâtre j’assiste pendant un mois à des représentations de Buffo- C’est une école ! à cette même occasion je découvre Emma la clown et bien d’autres clowns.

Sophie Piegelin

Scénographe

DESIGNER/ MODÉLISTE, ILLUSTRATRICE, SCÉNOGRAPHE
Secteurs : JOUET, PUÉRICULTURE, SPECTACLE VIVANT

Statut : Maison Des Artistes.

Scénographe pour le théâtre jeune public (création et fabrication de décors) depuis 11 ans.

Designer, illustratrice et modéliste pour l’industrie du jouet-jeux et de la puériculture depuis 15 ans.

Diplômée d’ESMOD, spécialités: dessin textile et modélisme enfant.